Partage (par Christophe Boyer-Pacenza)

Share

 

Sublime fragrance de son sexe au cœur de ma bouche
J'y cueille l'essentiel, cette liqueur au goût salé et tenace
Je l'enveloppe de ma langue, gourmande, pour le frisson ressenti
Et je l'étreins quand, dans un spasme, s'écoule le plaisir viril

 

Je lui redonne de la force, de la vigueur dans la hauteur
Je la relâche de mon étreinte buccale
Le cœur battant comme un staccato insupportable
Et je m'offre au ravissement du prochain chevauchement

 

Je tends ma rose humide à son envie lubrique
J'ouvre ce lieu tant convoité par ses yeux
Pour qu'il immisce sa lourdeur virile, lentement
Et me donne ce plaisir si particulier et si profond

 

Je sens ses coups de reins m'envahir au plus profond
Me combler dans une extase lente et sans fin
Mon cœur palpite au long de sa hampe voluptueuse
Et mon sexe se durcit du plaisir ainsi donné

 

Il m'attend, il me suit, il me surprend et boit mon souffle
Il caresse ma verge de sa main calleuse
Me titille le sein avec au coin de l'œil l'envie de me voir plonger
Et se plante au plus profond quand j'explose au creux de ses doigts

 

Il n'en finit plus d'harceler cette rondelle si ouverte
Il grogne dans mon cou, s'essouffle et chuchote son désir
Dans un tremblement des membres, il explose enfin son plaisir
Et s'effondre de tout son poids pour m'enrober de ses caresses

 

Christophe est un homme qui aime jongler avec la musique des mots et jouer dans différentes cours : nouvelles, essais ou poésies, délires ou érotisme, il n'y a pas de limites à son écriture.

Découvrir son blog.

Un autre de ses textes sur ce site.

 

 

Share

NewsLetter