Appetitoso ! (par David Layne)

Share

Lisa observait depuis déjà quelques minutes ce jeune homme assis sur les marches de l'église. Elle était là depuis maintenant deux bonnes heures, applaudissant sans conviction cette union entre sa sœur et Giorgio, jeune parmesan trentenaire indolent. La fête battait son plein, mais son cœur était pour lui. Leurs regards, une sensation unique, à vous faire vibrer.


Mario, son époux, ne la regardait même plus, entretenant une liaison avec Fabiola, sa belle-sœur.

Elle dégageait une sensualité, Lisa, le parfum qu'elle vient de s'asperger coulait à la commissure des seins. Il ne pouvait en détacher son regard. Une robe légère, une large poitrine, et des jambes d'une beauté surprenante.
La courbure de ses hanches laissait tout présager. Elle passa la main dans ses cheveux et défit son chignon, sa longue chevelure blonde reposa sur ses épaules.
Elle s'imagina avec ce jeune éphèbe. Tous deux dans sa décapotable, lui, lui caressant lentement la cuisse en remontant vers son désir, les cheveux au vent.
Elle s'imagine, tout en l'observant, portant une chemise blanche ouverte sur un torse imberbe et tout en muscles. Ses mains affleurent la peau, ses doigts le caressent de peur de l'abîmer.
Le bruit de la musique l'étouffe ; elle rêve d'être avec lui, elle s'offre à lui. Ses mains, son désir, son envie.
Et si l'imaginaire devenait réalité, et si...
Son souffle sur son épaule la fait frissonner. Sa bouche descend le long de son corps nu. Elle tremble mais pas à cause de la peur. Il appuie son visage contre son ventre, elle s'offre à lui, sa langue cherche son intimité et il sent ses gémissements au fond de sa chair. Elle appuie fortement sur sa tête, le labourant de ses ongles nerveux.

Elle ouvre les yeux, la musique résonne, et n'en pouvant plus, elle parvient à s'en échapper. Elle frôle les murs, elle court, la robe voletant. Elle le cherche, le voudrait, se laissant glisser le long des murs.
Soudain une voiture, blanche, décapotée, ouverte sur un visage ferme et anguleux. Le dos contre le mur, elle l'attendait, surprise ou non !
Il est enfin là, son fantasme.
Dans la voiture, elle laisse enfin libre cours à sa sensualité laissée depuis quelques temps à couvert.

 

Appétissant !

 

 

David est un poète, il aime manier les mots, le langage du corps et de l'âme !

Friand au sens propre comme au sens figuré, il aime sentir le corps de la femme sous sa plume. Et créer par ses mots un désir d'être lu...

 

Un autre de ses textes sur ce site.

 

 

 

 

 

Share

NewsLetter